1 Commentaire Voir tous les commentaires

Partager l'article

Retour

Bud Spencer, l’acteur italien de western spaghetti, s’est éteint

Figure emblématique des westerns dès les années 60, acolyte de Terence Hill, mais aussi star unique dans de nombreux films, c’est hier à Rome, le 27 juin, que Bud Spencer nous a quittés.

maxresdefault_50

Qui n’a jamais entendu parler de lui ? Carlo Pedersoli de son vrai nom a eu une carrière des plus mémorables.

Sportif de haut niveau

Tout commence dans le quartier napolitain de Santa Lucia : Carlo est issu d’une famille bourgeoise, qui émigre en 1940 à Rome. Il y devient étudiant brillant et surtout excellent nageur. Durant la guerre, il a suivi son père ruiné en Amérique du Sud, ce qui lui aura valu un manque d’entraînement… Heureusement pour lui, il revient dans la péninsule italienne reprendre ses cours de nage à l’âge de 20 ans. Nous sommes alors en 1950, et Carlo Pedersoli devient le premier italien à réaliser le 100 m nage libre en moins de 1 minute !!

bud_spencer_ nage

Le 19 septembre 1950, il réalise le 100m nage libre en 59 sec 5 seulement !

Même s’il dit ne jamais s’investir pleinement dans cette activité, il abaisse le record d’Italie à 58 s 2, obtient 7 titres nationaux, remporte plusieurs médailles aux Jeux Méditerranéens et remporte le championnat d’Italie en 1956.

Roi de la série B

Bud pour la bière Budweiser, et Spencer en hommage à son idole Spencer Tracy’

En 1960, il se marie avec la fille d’un producteur de cinéma, et il se lance 7 ans plus tard dans ce qui sera sa grande carrière cinématographique sous le nom de Bud Spencer. Il a alors 38 ans et profite de sa carrure pour s’imposer dans le cinéma de genre italien, qui est l’un des plus dynamiques du monde. Dieu pardonne, pas moi marque le début de ses westerns spaghetti, et sa première collaboration avec Terence Hill. Tous deux, ils tournent plus de 17 films ensemble (sur une période de 27 ans tout de même !) et forment l’un des duos les plus populaires du 7e art. 

bud spencer

« Tels les Laurel et Hardy du film de la bagarre, le longiligne et séducteur Terence Hill accompagne le massif et grognon Bud Spencer (1.92m pour 125kg !) »

Même si Terence Hill respectait les dialogues, leur producteur avouait que Bud Spencer s’amusait en tournant, et refusait même de se faire doubler par des cascadeurs ! Au total, il aura joué dans plus de 40 films, et tourne son dernier en 2004 : En chantant derrière les paravents d’Ermanno Olmi.

Et politicien !

En 2006, il se présente (mais échoue à se faire élire) dans le Latium sur la liste Forza Italia, parti politique de Berlusconi ancré au centre droit.

mort-de-lacteur-italien-de-western-spaghetti-bud-spencer

‘J’ai tout fait dans ma vie, à l’exception de danseur de ballet, jockey et politicien; les deux premiers étant tout simplement impossibles’

Et puis ensuite ?

Carlo Pedersoli a passé ses dernières années activement, mais tranquillement. Il a reçu quelque diplôme d’entraîneur de natation, il a même été invité à remettre les médailles aux Mondiaux de Rome en 2009. Il a ensuite consacré sa vie à rédiger ses Mémoires en trois tomes, en faisant de rares apparitions publiques.

carloPedersoli_book

C’est en plus de 100 000 exemplaires que se sont vendus ses deux premiers livres !

86 ans

Nous avons la grande tristesse de vous annoncer que Bud s’est envolé pour son dernier voyage.’ C’est donc hier, lundi 27 juin, que sa famille a annoncé son décès à Rome. Depuis, les hommages s’enchaînent de toute part sur les réseaux sociaux notamment. Une grande claque pour tous ses fans !

Pour tout de même finir cet article sur une belle note, on vous laisse avec les clichés mythiques de ce colosse barbu, et de son acolyte :

TRINITY IS STILL MY NAME!, (aka CONTINUAVANO A CHIMARLO TRINITA), from left, Terence Hill, Bud Spencer, 1972

bud_spencer__terence_hill

Prod DB © Atlantida Films - Les Films Corona - Sancrosiap - Terza / DR UNE RAISON POUR VIVRE, UNE RAISON POUR MOURIR (UNA RAGIONE PER VIVERE E UNA PER MORIRE) de Tonino Valerii 1972 ESP./ITA./FRA./ALL. avec Bud Spencer (Carlo Pedersoli) sur le tournage cheval, western, soldat confedere, officier sudiste, uniforme, huerre de secession, fort, autres titres: A Reason to Live, a Reason to Die (USA), Der Dicke und das Warzenschwein (allemagne), Massacre at Fort Holman, Una Razon para vivir y una para morir (espagne), Sie verkaufen den Tod (allemagne),

Une raison pour vivre, une raison pour mourir 1974)

aladdin-1986-03-g

Aladdin 1986)

attention-on-va-s-facher-01-g

Attention on va se facher, 1974

maintenant-on-l-appelle-ii05-g

Maintenant on l’appelle plata, 1972

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *