Laissez vos commentaires Voir tous les commentaires

Partager l'article

Retour

LaboMdéco: l’art de travailler les matières

Vous rentrez chez vous après votre journée de travail. Plein les jambes ! Que désirez-vous alors ? Je pense en avoir une idée.. Peut-être délicatement vous affaler dans un bon gros fauteuil tout mou ?

13051680_1745057972374026_3955849928148494629_n
Et bien voilà : aujourd’hui on est partis en visite chez LaboMdéco, qui nous a confié sa passion pour la décoration, le relooking, et la mode même ! Elle adapte son monde aux fauteuils des années 50 à 70, et le tour est joué, tout intérieur trouve plus de charme lorsqu’il possède l’une de ses créations… Vous n’êtes pas sûr de craquer ? On vous laisse découvrir cette artiste au fil de notre interview, et on en reparle à la fin 😉 


Yasmina, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

yasmina kijek

Actuellement, j’ai 70 fauteuils en stock chez moi. Depuis que je me suis lancée dans ces relookings, j’ai gagné en efficacité : j’en conçois environ 2 par semaine, en y consacrant 3 heures/sem.

Je m’appelle Yasmina Kijek et je vis depuis 30 ans de ma passion de styliste dans le prêt-à-porter pour femme. C’est presque naturellement que ma passion du style de prêt-à-porter est passée à la décoration. Avant, ma passion était d’habiller les personnes, je le transpose désormais au mobilier, je passe en quelque sorte des femmes aux fauteuils.

« De la décoration à la mode, il n’y a bien souvent qu’un pas ! »

Pourquoi la passion du Vintage ? C’est par le biais du travail dans la mode, qui fait retransmettre ce que chacun aime.
Et pourquoi les années 50 à 70 ? Je pense que c’est la mode qui veut ça aujourd’hui, ça se colle à la demande !

Quelle est votre activité du moment ?

Je suis toujours styliste dans le prêt-à-porter, ce qui me laisse très peu de temps dans la journée pour me consacrer à ma passion. Je travaille sur mes fauteuils très tôt le matin, le soir quand je rentre, ou alors le weekend.

Où donc chinez-vous vos matières ?

Je chine mes structures au rythme de mes voyages, de rencontres, brocantes, antiquaires, etc. Je travaille aussi avec des partenaires qui chinent pour moi le style scandinave des années 50, 60 et 70 .

En revanche, l’aventure de la matière est une histoire d’amour qui vient de ci et de là, mais surtout de créateurs haut de gamme, et de savoir-faire issu de l’artisanat, que j’achète au rythme de mes voyages professionnels.

matières tissus vintage

C’est du travail minutieux et de qualité que vous propose LaboMdéco !

Où trouvez-vous votre inspiration ?

J’aime le design, la culture de la matière, et j’ai une grande sensibilité à la couleur. J’utilise donc des motifs imprimés qui, eux, s’inspirent du monde de la mode. Ce que je n’aime pas, ce sont les couleurs fades, le gris, marron, beige…

« Mon univers est coloré, comme vous l’aurez surement remarqué ! »

J’ajouterai aussi que j’utilise des matières riches en textures, je trouve cela très important ! Il y a une véritable architecture sur la matière, qu’il soit en jacquard, bouclette, ou en brillance. La matière que j’utilise est alors haut de gamme : j’ai une amie qui travaille chez Lelièvre et je suis énormément inspirée par leurs motifs. Ce tissu est, pour moi, une garantie de qualité : il résiste à l’usure, au peluchage dû aux frottements, à la lumière ou aux taches.

design couleur matières

Quelle est votre réalisation favorite ?

Le fauteuil avec la pivoine, incontestablement ! Je pense d’ailleurs surfer sur cette idée pour mes prochaines réalisations, bien que je ne fasse jamais deux fois la même chose.

Ce fauteuil m’a d’abord donné de la difficulté : il était cassé et je voulais le jeter. Mais une fois à la déchetterie, c’est ma curiosité qui a été piquée à vif ! En effet, dans nombre de mes fauteuils, je trouve des trésors oubliés.. Crayons de bois, dessins et jouets d’enfants, épingles à cheveux des années 50…

fauteuil pivoine

Chaque fauteuil me raconte une histoire différente ! Et dans celui avec la pivoine, j’ai retrouvé une chaîne en or vintage !

Comment vous voyez-vous évoluer dans les années à venir ?

J’aimerais vivre de ma passion.

« Transformer les fauteuils en les restaurants à ma façon, c’est ce qui me plaît. »

J’aime par exemple les films d’Almodovar (50s’-60s’) où l’on peut remarquer de l’ancien, toujours très coloré : le côté nostalgique prend du pep’s ! J’ai un univers et j’aimerai par le futur étendre la création liée à la matière à l’habillage d’objets en tous genres. Par exemple, je voudrais me lancer en janvier dans le relooking de coussins, poufs, paravents, bancs, abats-jours, sets de table… J’ai une maison au Maroc, une chambre d’hôte, je souhaiterai entièrement l’habiller de mes créations !

inspiration vintage fauteuil

Avez-vous une dernière remarque à ajouter ?

« Pour moi, les temps anciens appartiennent aussi à quelque chose de contemporain… »

Il faut leur redonner fraîcheur ! Ils ne sont pas obligés de garder cette odeur de poussière.. je n’aime pas les objets Vintage qui se faufilent d’un temps à un autre sans nettoyage. Et ce rapport à l’ancien, justement, est sympathique car sa forme ou sa couleur peuvent être revues pour donner un souffle nouveau, une sorte de seconde vie plus contemporaine. C’est pourquoi, parfois, je change même la structure des fauteuils (quand c’est du skaï par exemple, matière que je déteste !).

On vous l’avait dit ! Difficile de résister à ces assemblements de formes, de matières et de couleurs ! Pour trouver chaussure à votre pied, ou plutôt fauteuil à votre séant, on vous invite chaleureusement à vous rendre sur sa page boutique de notre site Les Vieilles Choses, d’où vous pourrez chiner ce qui vous plaît. 😉 Sinon, Yasmina (que l’on remercie pour le temps consacré à cette interview !) possède sa propre page Facebook juste ici ! À vos clics !

fauteuils vintage labomdeco

Tags : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *