Laissez vos commentaires Voir tous les commentaires

Partager l'article

Retour

Le tourne-disque, cette icône vintage

Si vous êtes né(e) dans les années 80 vous ne l’avez sans doute pas ou peu connu, on veut bien sur parler du tourne-disque ! Ancêtre du phonographe, le grésillement si caractéristique qui s’échappe de son haut-parleur a bercé des générations de mélomanes. Les hipsters et autres amateurs de vintage que nous sommes ont, depuis quelques années, ramené à la vie ce dinosaure de la musique.

Just for you, le blog du site lesvieilleschoses.com a mené son investigation sur le sujet.

Le comeback du vinyle

De Madonna à Stromae, les maisons de disques des plus grandes stars ont bien compris qu’elle devait absolument miser sur les vinyles pour toucher les amateurs de musique pointue. Un disque vinyle ne se démode pas; la musique qu’il contient non-plus. Quand Madonna engage un virage disco en 2005 avec Confessions on a Dancefloor, le choix du vinyle semble alors on ne peut plus adapté au genre musical de l’album en question.

madonna confessions vintage les vieilles choses

Madonna et le tourne-disque, même combat : deux vieilles choses remises au goût du jour.

La nostalgie peut également expliquer le phénomène. De vieux groupes se reforment tandis que de nouveaux artistes construisent leur son et leur look en singeant des musiciens du passé : la rétromania sévit dans la musique. Pour autant, les meilleures ventes de vinyles au Royaume-Uni pour les trois premiers mois de 2015 rassemblent à la fois des vieux loups de mer comme Led Zeppelin, Pink Floyd et Bob Dylan mais aussi des artistes un chouïa plus modernes comme les Daft Punk, Artic Monkeys et Noel Gallagher’s High Flying Birds.

Si la nostalgie n’explique pas tout, d’où vient ce regain d’intérêt ?

Le revival des vinyles est d’une certaine façon une antithèse de la musique en streaming : leur chaleur et leurs imperfections s’opposent au son lisse de la musique numérique. Le retour de cette forme de musique c’est aussi un rapport affectif à l’objet avec à la fois le vinyle en lui-même et le tourne-disque qui a subi différentes transformations esthétiques à travers le temps.

hipster tourne-disque vintage blog

Seul un hipster digne de ce nom est capable d’utiliser un tourne-disque sur une terrasse.

Le tourne-disque, comment ça marche ?

Le fonctionnement d’un tourne-disque ça n’est pas si compliqué que ça. On vous explique : l’aiguille passe dans un sillon gravé avec les fréquences des sons enregistrés, cela émet un signal qui est ensuite envoyé au préamplificateur. Le préamplificateur reçoit et adapte le signal pour le transmettre à l’amplificateur (le haut-parleur en somme).

Contrairement au phonographe, le sillon n’est pas lu par un stylet mais par un diamant. L’avantage de ce système est principalement sa plus grande solidité par rapport à l’ancien.

phonographe vintage blog fotolia

Le grand-père du tourne-disque, le phonographe.

La sélection lesvieilleschoses.com

Vous le savez, chez lesvieilleschoses.com on aime vous faire découvrir nos trouvailles. On vous a donc fait une sélection aux petits oignons de tourne-disques qui viendront donner du lustre à vos soirées solo dans la pénombre.

tourne-disque chatplus vintage

L’Usine à Son propose cet électrophone disponible sur lesvieilleschoses.com.

electrophone outdoor chatplus

Cet électrophone « outdoor » disponible dans la boutique de l’Usine à Son via lesvieilleschoses.com est un must.

tourne disque vintage décoration les vieilles choses

Un particulier se sépare de ce tourne-disque sixties disponible sur lesvieilleschoses.com.

 Alors, on dit merci qui ? Merci lesvieilleschoses.com !

Crédits photos www.vincentabry.com, www.culturemobile.net, www.eil.com, www.voicesofeastanglia.com.

Tags : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *