Laissez vos commentaires Voir tous les commentaires

Partager l'article

Retour

Machine à coudre Singer : un savoir faire, une histoire

L’intemporelle 

Créée en 1851 à New-York par Isaac Merrit Singer, la toute première machine à coudre Singer en aura séduit plus d’un. Le quartier général de l’entreprise a été conçu un demi-siècle plus tard, et à l’époque, la Tour Singer était la plus grande du monde (bien qu’elle fut démolie en 1968, et d’ailleurs, ce fut le plus grand bâtiment jamais détruit à NY avant les attentats du 11 septembre). Après avoir reçu un prix à la foire de Paris en 1855, les ventes en Europe ont bien vite dépassé celles des Etats-Unis. Les usines de fabrication et de distribution se développent alors à travers le monde entier. Cette machine est l’un des symboles de l’industrialisation : elle a révolutionné les métiers de couturière et a donné de l’essor à la liberté des femmes.

singer_building_vintage_couture

Le Singer Building mesurait 187m et comprenait 47 étages.

Singer_machine_coudre_vintage

« Tous les pays utilisent les machines à coudre Singer »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’indémodable 

Que ce soit en couture, repassage, nettoyage ou petit électroménager, cette marque innove toujours plus et propose des gammes de produits très diversifiés.  Des machines à broder, aux fers à repasser et aspirateurs, en passant par les machines à café, il y a de quoi s’équiper !

thumb_15856_default_medium

 

Jamais indémodable, il est toujours sympathique de s’imposer apprenti  couturier. Qu’elle pique ou qu’elle brode, la machine Singer séduit pour créer ou recycler les tissus.. Parfois utilisée en tant que de décoration, et même en meuble support de lavabo, on ne peut décidément pas en découdre !!

Vous pouvez les retrouver sur le site des vieilles choses, pour un retour aux sources à portée de main !  

 

 

Tags : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *