Laissez vos commentaires Voir tous les commentaires

Partager l'article

Retour

PANHARD : l’aérodynamisme à la française

Il est toujours triste de voir disparaître des constructeurs automobiles français tant certaines voitures nous évoquent des souvenirs d’enfance, des odeurs de skaï, des sons et des tenues de route parfois aléatoires.

voiture vintage

Panhard est l’une de ces marques particulières, au design sans concurrence aucune, et avec un son de moteur (bi-cylindres) qui n’appartient qu’à elle.

Panhard & Levassor, de son vrai nom, est un constructeur automobile français créé en 1886 par le Breton François-René Panhard associé à Émile Levassor, tous les deux centraliens. Ils s’intéressent aux moteurs à gaz et ouvrent la première usine d’automobiles à pétrole au monde à Paris. C’est par la fabrication, sous licence, du moteur bi-cylindre Daimler que la maison Panhard & Levassor commence sa production de véhicules.

En 1890, Levassor met au point une voiture à quatre places. En novembre 1891, débute la production en série de trente automobiles Panhard & Levassor dont cinq seront vendues la première année.

À la fin des années 1920, la gamme Panhard & Levassor est pléthorique, avec des modèles à moteurs quatre ou six-cylindres. En 1945, après la Seconde Guerre mondiale, les conditions économiques vont obliger Panhard à produire des voitures plus abordables.

voiture vintage

Panhard Dyna Junior – 1953

Panhard va fabriquer des voitures légères, comme les Dyna X, Junior, Dyna Z, PL 17, qui deviendra la 17. Cette appellation de « 17 » vient de l’addition des chiffres : 6 litres de consommation aux 100 km, 6 places et 5 CV fiscaux. Enfin, l’ultime Panhard : la 24, nommée en hommage aux 24 Heures du Mans.

voiture vintage

La Panhard Dyna Z

Après la Seconde Guerre mondiale, Panhard obtient de l’État français la possibilité de produire une voiture en aluminium pour créer un débouché à ce matériau, ce sera la Dyna X suivie de la Dyna Z. Vers 1957, l’aluminium cède la place à l’acier sur les Dyna Z. La firme Panhard est la première en France à étudier ses modèles d’après des prototypes en soufflerie. Ainsi, la Dyna Z, modèle très arrondi et aérodynamique, est la première voiture étudiée en soufflerie, d’après le concept Dynavia.

voiture vintage

Prototype Panhard Dynavia

En 1959 sont produites les PL 17. La branche automobile de Panhard se trouve déjà en difficulté financière. Un rapprochement avec Citroën est amorcé en 1955. Citroën a des moyens colossaux mais articule sa production de berlines sur deux modèles diamétralement opposés, la 2CV et la DS/ID. Panhard n’a qu’un modèle la Dyna Z, modèle de milieu de gamme typée sportive dotée d’un bicylindre à plat refroidi par air de 848 cm3 faisant une quarantaine de chevaux. Les deux gammes se complètent parfaitement, et la Dyna Z vient à point nommé concurrencer l’Aronde de Simca comme la 403 de Peugeot. L’avenir semble souriant pour Panhard.

voiture vintage

Panhard PL17

En 1959, au moment du lancement de la PL 17, Panhard pense déjà à son avenir et au modèle qui lui succédera. Citroën s’oppose formellement à l’étude d’une nouvelle berline qui risque de concurrencer les ID et la future Ami 6. Il est donc décidé de lancer un coupé : la 24. Le résultat est probant si l’on considère le peu de moyens de Panhard et l’impossibilité d’étudier un nouveau moteur. Doubles optiques, toit plat, silhouette basse et élancée, le modèle est présenté à la presse le 24 juin 1963 : une 24 C bicolore quetsche- gris capelinos.

voiture vintage

Panhard 24

Par ailleurs, au Salon de l’automobile de Paris 1962, Panhard présente la version commerciale des berlinettes CD qui ont participé aux 24 Heures du Mans en juin. La Panhard CD est un modèle automobile conçu par Charles Deutsch et construite par Panhard entre 1963 à 1965. Le coupé CD (pour Charles Deutsch) est considéré comme le successeur des coachs DB à moteur Panhard mais la boîte de vitesses dure, les suspensions peu confortables et la mauvaise insonorisation ne séduisent que 159 acheteurs en trois ans de production.

voiture vintage

Panhard coupé CD

La Panhard 24, produite de 1963 à 1967 marque la fin des productions de Panhard avec la 24 CT et son fameux moteur Tigre de 50cv, et la 24 BT avec un empattement plus long, qui peut accueillir quatre ou cinq personnes. Contrairement aux années 20, la gamme est restreinte et les moyens financiers limités vont handicaper la firme Panhard qui est absorbée par Citroën en 1965. Citroën arrête la production y compris la nouvelle Panhard 24, dès 1967, qui ne sera jamais déclinée en cabriolet, pourtant très élégant. À partir de cette date, Panhard ne va plus construire que des 2 CV fourgonnette dans son usine de l’avenue d’Ivry.

voiture vintage

Projet de Panhard cabriolet

Panhard produit aujourd’hui des blindés légers 4×4 pour l’armée française. Un comble tant la marque aura marqué la production automobile française par ses galbes et son aérodynamisme à toute épreuve.

Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *