1 Commentaire Voir tous les commentaires

Partager l'article

Retour

Mohamed Ali, la légende de la boxe, est mort

Si je vous dis « 61 combats, 56 victoires, 5 défaites », ça vous parle ? Et si je rajoute « activiste, comédien, poète, champion » vous voyez mieux ? 

Cassius Marcellus Clay Jr., plus connu sous le nom de Mohamed Ali, est mort vendredi 3 juin d’une insuffisance respiratoire, à l’âge de 74 ans. Cette référence en terme de boxe (et même de sport !) se faisait appeler « The Greatest » et il n’avait pas tord.

mohamed ali

Sonny Liston battu par Mohamed Ali, le 25 mai 1965.

Avec de nombreux combats, ce prince du ring a accumulé de nombreux titres. Il remporte sa première médaille d’or au Jeux olympiques de Rome en poids mi-lourd à seulement 18 ans. Premier triple champion du monde de l’histoire, il est très vite connu à travers le monde entier, et a participé à plusieurs combats de boxe historiques, ce qui lui vaut son titre de « sportif du siècle » . En 1965, il affronte Sonny Liston lors d’une revanche, et remporte le combat contre son aîné, d’un« coup-de-poing fantôme ». Même si pour la presse cette victoire est une combine, Mohamed Ali se dit alors « le plus beau, le plus grand« .

mohamed ali

Mohamed Ali annonce en 1966 qu’il refuse d’aller au Vietnam.

Plusieurs fois sacré champion du monde, il n’en reste pas moins impliqué dans la politique lorsqu’il affirme son refuse d’être enrôlé pour le Viêtnam. Cela lui vaudra une lourde amande, de l’emprisonnement, et une perte de sa licence de boxe et de son titre.

4934858_6_2f4f_dix-ans-apres-son-premier-titre-a-32-ans_7c965c52c698a0455e20a81fac965098

« Pour ce combat, j’ai lutté avec les alligators. Je me suis battu avec une baleine. J’ai mis les menottes à un éclair, j’ai jeté le tonnerre en prison. Vous savez, je suis mauvais. J’ai tué un rocher, blessé une pierre, envoyé une brique à l’hôpital. Je suis si méchant que je rends la médecine malade! Je suis si rapide que je peux traverser un ouragan sans me mouiller. Quand il me verra, George Foreman paiera sa dette. Je peux noyer une gorgée d’eau et tuer un arbre mort. Attendez et vous verrez Mohamed Ali. »

Mais en 1974, il revient en force et affronte George Foreman à Kinshasa (capitale du Zaïre). C’est LE match historique, entre deux noirs Américains en Afrique, appelé The ring in the jungle (grondement dans la jungle). Mohamed Ali utilise une stratégie qui aura inspiré livres et documentaires: encaisser les rudes coups de son adversaire pendant 7 rounds, et le mettre K.O. par un coup fatal au 8e.

247768890_B978852159Z.1_20160604231124_000_G946UIE5O.1-0

En 1984, on lui diagnostique la maladie de Parkinson, alors l’athlète partage à travers le monde ce qu’il dit avoir trouvé en l’Islam : un message de paix. Sur l’Hollywood Boulevard, on lui décerne même une étoile. Pour l’anecdote, sachez qu’elle est placée sur un mur (et non au sol comme les autres stars), car il ne souhaitait pas voir le nom du Prophète piétiné.

Ses obsèques auront lieu le vendredi 10 juin, dans sa ville natale de Louisville.

Tags : ,

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *