Laissez vos commentaires Voir tous les commentaires

Partager l'article

Retour

Sonia Rykiel, la « reine du tricot », nous a quitté

Atteinte de la maladie de Parkinson, cette créatrice française de la « démode » est morte ce jeudi 25 août à l’âge de 86 ans. Autodidacte, libre et inspiratrice, elle a notamment été la fondatrice de la maison de couture Sonia Rykiel. 

Et si je vous dis rayures, couture à l’envers, absence d’ourlets, strass et apologie du noir, ça vous parle plus ? En effet, cette grande couturière aura joué un rôle des plus importants dans l’habillage en France, et dans le monde.

Issue du milieu bourgeois, c’est à Paris qu’elle naît en mai 1930. Vingt-quatre ans plus tard, elle se marie avec Sam Rykiel, qui gère alors une boutique de confection vestimentaire… Malgré leur divorce par la suite, peut être est-ce cette rencontre qui aura donné un tournant  si créateur à sa vie ! En effet, c’est dans cette boutique parisienne qu’elle a créé ses premiers pull-overs, dont un qui, en 1960, a fait la Une du magazine Elle !

Sonia-Rykiel

La chanteuse Françoise Hardy habillée d’une fine maille Rykiel rayée de rose et de rouge, pour la Une du magazine Elle.

Son style s’inspire de mai 68, et c’est d’ailleurs à cette période que Sonia Rykiel ouvre sa propre boutique. Surnommée « La Reine du Tricot » ( »Queen of Knits ») à l’international, elle aura joué un rôle majeur dans la libération de la femme. Véritable pionnière, elle pique, elle coud, allie l’art avec la mode, et elle n’en démord pas !

pull sonia rykiel

Vous l’aurez compris, c’est le pull son vêtement emblématique, à l’origine de sa vocation !

Parfum, prêt-à-porter féminin et masculin, chaussures et accessoires, la marque Sonia Rykiel est désormais présente sur tous les fronts ! Son style est clairement identifiable, et ses créations sont bien souvent assimilées à la petite parisienne  »féminine, libre, sensuelle et indépendante ». Chevelure rousse flamboyante, elle a aussi démocratisé le noir, et a inventé cette maille qui épouse le corps des femmes. Bien vu !

« Un vêtement à l’envers c’est la liberté du geste, la liberté de l’attitude »

Et bref, ce qu’on en retient, c’est qu’en presque 50 ans, Sonia Rykiel aura su rendre la femme joliement femme ! Vous voulez de l’inspiration, des idées et du concret ? Visitez son site ! 

Tags : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *